Aluminium : « Nous prévoyons une légère reprise sur le marché »

Alu-592x296

En novembre 2014, les prix de l’aluminium avaient atteint leur niveau le plus élevé depuis 2012, soutenus par des primes record d’environ 450 dollars la tonne. De tels prix étaient rehaussés par les perspectives que la demande resterait forte. Mais cette tendance a été rapidement inversée, étant donné que l’expansion incontrôlée des hauts fourneaux en Chine a fait craindre que les prix de l’aluminium [produit à partir de la bauxite, un minerai dont la Guinée est l’un des principaux producteurs au monde] en pâtiraient.

JeuneAfrique | 16 septembre 2015

En novembre 2014, les prix de l’aluminium avaient atteint leur niveau le plus élevé depuis 2012, soutenus par des primes record d’environ 450 dollars la tonne. De tels prix étaient rehaussés par les perspectives que la demande resterait forte. Mais cette tendance a été rapidement inversée, étant donné que l’expansion incontrôlée des hauts fourneaux en Chine a fait craindre que les prix de l’aluminium [produit à partir de la bauxite, un minerai dont la Guinée est l’un des principaux producteurs au monde] en pâtiraient.

Cette inquiétude est liée au fait que la Chine pourrait devenir une exportatrice d’aluminium plutôt que d’être une simple pourvoyeuse de sa demande locale. Selon nous, ces évolutions potentielles auraient des effets négatifs sur les producteurs hors de Chine. Les craintes sont aujourd’hui manifestes, étant donné le ralentissement de l’économie chinoise. Résultat : les prix du marché ont chuté à un niveau proche de ceux de 2009.

Nos nouvelles hypothèses pour le prix de l’aluminium à la Bourse des métaux de Londres pour 2017 et au-delà prévoient une légère reprise sur le marché, tablant sur une hausse croissante de la demande, d’autant que les capacités d’expansion de la production resteront limitées à l’extérieur de la Chine. Toutefois, toute augmentation de prix sera contrariée par le niveau des stocks – actuellement élevés – et la possibilité que les réductions de capacité reviennent sur le marché.

Les préoccupations du marché quant à l’arrivée massive de métaux de base et une croissance lente des taux d’intérêt ont poussé les investisseurs financiers à se débarrasser de leurs stocks à la Bourse des métaux de Londres. Les stocks actuels sont évalués à environ 3,3 millions de tonnes métriques comparées aux 3,9 millions en mai 2015 et aux 5,5 millions début 2014. »

Source : http://www.jeuneafrique.com/mag/262262/economie/aluminium-nous-prevoyons-une-legere-reprise-sur-le-marche/