Alors que les besoins mondiaux en termes d’aluminium ne cessent de croître (7% de croissance prévisionnelle pour 2015), la question de l’empreinte écologique de la production de ce métal fait débat. La réduction des émissions de CO2 passe par une modification des moyens de production de l’énergie nécessaire à la création de l’aluminium, quand il s’agit de charbon thermique. Une énergie ultra polluante, responsable, à production égale, de cinq fois plus d’émissions de CO2 que lorsque l’aluminium est produit à l’aide d’énergies renouvelables. La COP21, grand-messe sur le climat organisée cette année à Paris, serait bien inspirée de s’emparer du sujet. Lire la suite

aluminum-traceability-heart-debate